Le Rotary renouvelle son engagement contre la polio au Nigeria

L’Organisation mondiale de la Santé vient de confirmer que deux nouveaux cas de poliovirus sauvage de type 1 ont été signalés au Nigeria, dans l’État de Borno, en juillet 2016. Il s’agit des premiers cas dans le pays depuis juillet 2014. Le Nigeria avait en effet été retiré de la liste des pays d’endémie de la polio en septembre 2015 après avoir connu un an sans nouveau cas.

Le gouvernement du Nigeria, en partenariat avec l’Initiative mondiale pour l’éradication de la polio, va prendre immédiatement toutes les mesures nécessaires pour éviter la propagation de la maladie. Cette réponse va notamment inclure des campagnes de vaccination d’urgence pour renforcer l’immunité des populations dans les régions touchées et à risque, et le renforcement des activités de surveillance pour détecter toutes les souches du virus de la polio. La polio ne connaissant pas de frontières, des mesures seront aussi prises dans les pays voisins pour s’assurer que tous les enfants sont vaccinés et ainsi réduire le risque d’épidémie.  

Il s’agit évidemment d’une nouvelle décevante pour tous les membres du Rotary, et particulièrement ceux au Nigeria, qui ont travaillé avec tant d’acharnement pour débarrasser le pays de la polio. Le Rotary ne relâche cependant pas ses efforts et reste engagé à lutter contre la polio partout où des enfants courent toujours des risques, y compris au Nigeria et dans le reste de l’Afrique.

Les membres du Rotary sont tenaces face aux difficultés. Aujourd’hui, nous allons retrousser nos manches et redoubler nos efforts pour débarrasser le monde de cette terrible maladie. Les Rotariens du Nigeria travaillent déjà d’arrache-pied pour soutenir la réponse à l’épidémie et notre réseau va se mobiliser pour protéger les enfants dans les pays voisins. 

L’Organisation mondiale de la Santé a confiance en la capacité du Nigeria à éradiquer la polio. Le programme a déjà fait face à d’autres épidémies dans le passé et nous disposons de tous les outils nécessaires pour le faire à nouveau au Nigeria. Le Rotary continuera de travailler sans relâche tant que les enfants du monde entier ne seront pas à l’abri de cette maladie invalidante. 

--aucun--

Avez-vous une anecdote sur la polio?
Partager votre anecdote
Nancy Hoffman | avr. 28, 2017