Le Rotary annonce une contribution de 96, 5 millions de dollars pour en finir avec la polio

Le Rotary a annoncé le 15 août 2018 l’octroi de près de 100 millions de dollars de subventions pour soutenir les efforts d’éradication de la poliomyélite dans le monde, une maladie évitable par la vaccination qui paralysait autrefois des centaines de milliers d'enfants.

Cette information intervient au moment où le Nigéria fait état de deux ans sans cas de poliovirus, après seulement quatre cas signalés en 2016. 

« Le fait qu'aucun cas de poliovirus sauvage n'ait été décelé au Nigéria démontre une amélioration de la surveillance et de la rapidité des protocoles d'intervention que le Rotary et ses partenaires de l'Initiative mondiale pour l'éradication de la poliomyélite ont établi, particulièrement dans les régions inaccessibles et instables », déclare Michael K. McGovern, président de la commission PolioPlus du Rotary International. « Bien que les avancées soient prometteuses, il faut redoubler d'efforts pour que nous puissions continuer à maintenir le soutien politique et financier nécessaire pour en finir avec la polio, une bonne fois pour toutes ».

Alors que d'énormes progrès ont été réalisés contre la maladie, le poliovirus sauvage reste une menace dans plusieurs régions du monde, avec dix cas décelés en Afghanistan et trois cas au Pakistan cette année. Si un enfant est atteint de la poliomyélite, c'est tous les enfants qui sont menacés ; ce qui réaffirme la nécessité de maintenir le financement et l'engagement politique jusqu'à l'éradication.

Pour soutenir les efforts d'éradication de la maladie dans les pays où l'endémie persiste, le Rotary a décidé d'allouer la majorité des fonds qui viennent d'être annoncés à l'Afghanistan (22,9 millions de dollars) et au Nigéria (16,1 millions de dollars). 

Des fonds supplémentaires viendront renforcer les efforts visant à maintenir l’éradication de la polio les 12 pays les plus vulnérables d'Afrique :

・Cameroun (98 600 dollars)
・République centrafricaine (394 400 dollars)
・Tchad (1,71 million de dollars)
・République démocratique du Congo (10,4 millions de dollars)
・Guinée (527 300 dollars)
・Madagascar (690 000 dollars)
・Mali (923 200 dollars)
・Niger (85 300 dollars)
・Sierra Leone (245 300 dollars)
・Somalie (776 200 dollars)
・Soudan du Sud (3,5 millions de dollars)
・Soudan (2,6 millions de dollars)

Les pays d'Afrique recevront au total 5,8 millions de dollars pour des activités de surveillance et 467 800 dollars pour le soutien technique. Des fonds supplémentaires seront aussi versés au Bangladesh (504 200 dollars), à l'Indonésie (157 800 dollars), au Myanmar (197 200 dollars) et au Népal (160 500 dollars), avec un montant de 96 300 dollars pour la surveillance en Asie du Sud-Est. 

Les fonds restants (6,6 millions de dollars) seront versé à l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) pour ses activités de recherches.

Le Rotary s’est engagé à récolter 50 millions de dollars par an pendant les trois prochaines années. La Fondation Bill & Melinda Gates triplera ces dons jusqu’à 100 millions de dollars par an, ce qui permettra d’allouer 450 millions de dollars supplémentaires aux activités d’éradication de la polio. À ce jour, le Rotary a versé plus de 1,8 milliard de dollars pour lutter contre la polio, incluant les fonds de contrepartie de la Fondation Gates, et investi d’innombrables heures de bénévolat depuis le lancement de son programme de vaccination, PolioPlus, en 1985. En 1988, le Rotary est devenu un partenaire clé de l’Initiative mondiale pour l’éradication de la poliomyélite, aux côtés de l’OMS, de l’UNICEF et du Centre américain pour le contrôle et la prévention des maladies. La Fondation Gates a rejoint ce groupe de partenaire, un peu plus tard. Depuis que l’initiative a été lancée, le nombre de cas de polio a chuté de 99,9 pour cent, pour passer de 350 000 cas en 1988 à 22 en 2017.

--aucun--

Avez-vous une anecdote sur la polio?
Partager votre anecdote
Rotary | aoû. 29, 2018